Retour sur les bancs d'école!

L'enseignement supérieur pour tous!

22 novembre 2021, par Emilie Cohrs

La Fédération Wallonie-Bruxelles compte 41 établissements d’enseignement supérieur de plein exercice. Très souvent, les bâtiments ont été construits il y a de nombreuses années déjà et ne respectent pas les normes en accessibilité. Ils ne permettent donc pas à tous les étudiants quels que soient leur handicap d’accéder au bâti et donc, de poursuivre un cursus classique.

La CESI, la Commission de l’enseignement supérieur inclusif, hébergée par l’ARES, l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur, a décidé de prendre le problème à bras le corps ! Accompagnés par notre association, 27 établissements se sont actuellement inscrits sur base volontaire pour un coaching en accessibilité structurelle. L’objectif ? Déterminer eux-mêmes, en interne, les travaux à réaliser pour rendre les bâtiments et sites accessibles à tous. Plusieurs étapes sont nécessaires pour y arriver. Dans un premier temps, les personnes en charge de ce projet dans chacun des établissements ont été formées par nos experts. Cette formation leur a permis de mieux comprendre la thématique du handicap, les grands principes de l’accessibilité et les normes à appliquer en fonction des besoins des étudiants en situation de handicap. Dans un deuxième temps, elles ont souligné les points forts et les manquements en accessibilité de leurs bâtiments. C’est ici que nos équipes les rejoignent sur le terrain ! Durant 4 jours, nous auditons ensemble les bâtiments, cheminements, auditoires, salles de classe, réfectoires, toilettes, … Ce sont elles qui vont déterminer les problèmes d’accessibilité et apporter les solutions possibles, tout en étant accompagnées par nos experts qui les guident, les conseillent et les forment tout au long de ces quatre journées d’audit. Un rapport reprenant nos recommandations en aménagements raisonnables leur est ensuite remis. Un guide et des fiches conseils leur permettront également de réaliser les travaux dans le respect des normes PMR. Les responsables des sites ont désormais toutes les clefs en main pour accueillir les étudiants en situation de handicap dans les meilleures conditions !

A noter que ce projet est rendu possible grâce à une subvention octroyée à la CESI par un décret visant des projets globaux au bénéfice de l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur.

Le saviez-vous?

Un étudiant en situation de handicap peut bénéficier de mesures particulières pour un accès aux études supérieures ; que ce soit un allègement du programme d’études, l’accès aux lieux de vie estudiantine (restaurant, bibliothèque, auditoires, …), par exemple. Au sein de l’Université Saint-Louis – Bruxelles, Clara Wauty est responsable de la cellule PEPS (Projet pour les Étudiants à Profils Spécifiques). « Nous accompagnons les étudiants en situation de handicap, présentant des troubles de l’apprentissage ou bien une maladie invalidante. Afin d’assurer au mieux le parcours d’études de ces étudiants, nous mettons en œuvre des aménagements raisonnables que ce soit dans le cadre des activités d’apprentissages ou lors des sessions d’examens. Ces aménagements peuvent être de différents types : matériels, pédagogiques, médicaux, etc. et sont propres aux besoins de chaque étudiant ». Le décret du 30 janvier 2014 relatif à l’enseignement supérieur inclusif a d’ailleurs été adopté dans cette optique.
Pour connaître les aménagements raisonnables et/ou les accompagnements possibles, n’hésitez pas à contacter directement les établissements d’enseignement supérieur.

Pour lire le décret, cliquez ICI

Pour plus d'informations sur la CESI, cliquez ICI

audit-pmr-accessibilite

Partager sur les réseaux sociaux